Les différents types d’assurances

Il existe deux grandes catégories d’assurances : celles qui couvrent une personne physique et celles qui couvrent les biens.

Ainsi et en fonction de leur objet et de leur portée, les opérations d’assurances peuvent être classées selon deux grandes familles :

Assurances de dommages 

Elles englobent les deux catégories suivantes :

  • Assurances de biens : elles garantissent l’indemnisation des préjudices subis par l’assuré suite à des dommages et pertes causés aux biens lui appartenant.
  • Assurances de responsabilité : Elles garantissent les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile que l'assuré peut encourir à raison de dommages corporels, matériels ou immatériels causés aux tiers.

Assurances de personnes 

Ces assurances peuvent être classées comme suit :

  • Assurances vie : qui ont pour objet la couverture des risques dont la survenance dépend de la survie ou du décès de l’assuré ;
  • Assurances des accidents corporels et maladie/maternité : dont l’objet est la couverture des risques portant atteinte à l’intégrité physique de la personne assurée, des risques liés à la maladie ou à la maternité ou des risques d’incapacité et d’invalidité.
  • La capitalisation : qui a pour objet de constituer une épargne avec un rendement minimum garanti.

Assurances de dommages

Découvrir

Assurances de personnes

Découvrir
 
 

Principales différences entre ces types d'assurances ?

Principe indemnitaire 

Les assurances de dommages sont fondées sur le principe indemnitaire disposant que l'indemnité due par l'assureur ne peut pas dépasser le montant des dommages subis par l'assuré ou le tiers lésé. En matière d'assurances de personnes, les sommes assurées sont fixées forfaitairement par le contrat d’assurance.

Subrogation légale 

Au titre des contrats d’assurance de dommages, l’assureur est subrogé à hauteur de l’indemnité qu’il a réglée dans les droits et actions de l’assuré contre les tiers qui, par leur fait, ont causé le dommage ayant donné lieu à sa garantie. En assurance de personnes, cette subrogation ne peut être exercée par l’assureur que pour le remboursement des prestations à caractère indemnitaire (frais médicaux, d’hospitalisation, …) prévues aux contrats d’assurance contre la maladie et les accidents atteignant les personnes.

 

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !
Haut
Appuyez sur Entrée pour rechercher ou sur ÉCHAP pour fermer